Le Système de Management de l’Energie, SMEn, certifié ISO 50001

Publié le 18 décembre 2019

Une gestion efficace de l’énergie aide votre organisation à réduire ses consommations énergétiques et son impact sur l’environnement. Ainsi, elle vous permet de réaliser des économies en réduisant les coûts, tout en adoptant une démarche responsable.

Plus concrètement, la mise en place d’un véritable Système de Management de l’Énergie, SMEn, constitue un vecteur de progrès sur la durée du fait de son principe d’amélioration continue.

La norme internationale ISO 50001 est l’outil de référence qui va vous guider et vous permettre de structurer votre démarche. C’est une véritable méthodologie personnalisée et complète.
La certification ISO 50001 atteste que votre SMEn est conforme à la norme.

 

Un SMEn conforme à la norme ISO 50001, pour qui ?


Les organisations, privées ou publiques, de toutes tailles et de tous secteurs sont concernées. 
Le déploiement d’un SMEn selon l’ISO 50001 est une démarche volontaire. Il s'agit d'un mode d’organisation qui s’adapte à chaque structure. Il peut s’appliquer à la structure toute entière, ou seulement à un ou plusieurs de ses établissements. Par exemple, une entreprise peut choisir d’adopter un SMEn ISO 50001 pour son usine la plus énergivore et pas pour ses autres sites ni pour son siège. 
La norme ISO 50001 peut être mise en œuvre seule ou avec d’autres systèmes de management, comme l'ISO 14001 (environnement) ou l’ISO 9001.

 

Comment se déroule la mise en place d’un SMEn ISO 50001 ?

En résumé, la première étape consiste à identifier la situation énergétique du ou des sites inclus dans le périmètre du SMEn. Pour cela, une collecte des données est organisée où l'on y passe en revue tous les postes de consommation d’énergie : électricité, gaz, fuel, froid... Cette étape permet de repérer les gisements d’économie (réglages, arrêts temporaires d’équipements..). Elle sert aussi à définir des indicateurs de performance et à fixer les objectifs d’amélioration de la performance énergétique.

En fonction des constats initiaux et des usages énergétiques observés, un système de pilotage et de planification est défini. Ce système doit permettre de mesurer les écarts entre les objectifs et les réalisations dans un processus d’amélioration continue.
L’avant dernière étape consiste à réaliser un « audit à blanc ». Il permet d’identifier les écarts du SMEn par rapport aux exigences de la norme ISO 50001 et d’identifier les améliorations à apporter au système.
Enfin « l’audit de certification » valide la conformité du SMEn à la norme ISO 50001.

 

Qui peut vous aider ?

De nombreux prestataires (bureaux d’études, consultants, fournisseurs d’énergie) proposent un accompagnement dans la mise en place d’un SMEn conforme à l’ISO 50001. Le recours à un prestataire externe spécialisé est un choix qui permet de gagner du temps et donc d’accélérer le processus.
Il faut compter environ 18 mois entre le lancement effectif de la démarche et l’obtention du certificat ISO 50001. Tout dépend bien sûr de la taille du périmètre du SMEn. Pour une entreprise déjà certifiée ISO 140001 ou ISO 9001 les processus seront plus rapides.

 

La certification ISO 50001 : qui certifie la conformité du SMEn ?

En France, 9 organismes sont accrédités par le COFRAC (Comité Français d'Accréditation) pour délivrer la certification ISO 50001 : AB Certification, Afnor certification, Apave certification, BCS certification, Bureau Veritas certification, Dekra certification, SGS ICS, Socotec certification et UTAC.
Des certificateurs d’autres pays européens interviennent aussi sur le territoire national. Nous recommandons vivement de vérifier que le certificateur choisi est accrédité par un membre de l’European Accreditation.
Attention : un certificateur peut être accrédité pour une ou plusieurs normes et pas pour l’ISO 50001 !

 

Durée de validité d’un certificat ISO 50001

Le certificat est à renouveler tous les 3 ans. En outre, une visite de contrôle est effectuée annuellement par le certificateur.

 

Comment obtenir une aide pour financer l’adoption de l’ISO 50001 ?

Le Programme national PRO-SMEn attribue une prime aux organisations qui mettent en place un SMEn conforme à l’ISO 50001. La prime est octroyée une fois le certificat ISO 50001 obtenu. Elle est égale à 20% des dépenses énergétiques annuelles des sites inclus dans le périmètre de certification ; elle peut aller jusqu’à 40.000 €. L’attribution de la prime est automatique si la demande présentée est conforme au règlement du programme.
Découvrez comment demander la prime ainsi que les conditions d’éligibilité en cliquant sur ses liens.

 

Pour aller plus loin :

L’ISO 50001 plus pérenne et vertueux que l’audit énergétique, l'avis de David Cappe, Vice-président de l'ATEE
Découvrez 10 bonnes raisons de se faire certifier ISO 50001

Et découvrez aussi les retours d’expérience de :
-EGGER PANNEAUX
-ST HUBERT
-ZUEGG
-EUROPEEENNE DE CONDIMENTS
-LOGIREP