Interview de Bruno Daviet, référent énergie

Publié le 21 juin 2019

Bruno Daviet, référent énergie de la société Pain Concept, travaille aux services généraux du site de Saint Hermine, spécialisée dans la fabrication de pains, pâtisseries et viennoiseries industrielles. 

 

Comment êtes-vous devenu Référent Energie ?

B.D : « Le point de départ de la mise en place d’un référent énergie sur notre site a été le gâchis d’énergie constaté. Notre première action a été la mise en place de LED dans diverses zones d’ateliers, qui ont engendré des économies d’énergies importantes avec des retours sur investissement courts. Ce constat a plus tard été élargi aux calories perdues au niveau des fours et des compresseurs. Le gain énergétique et économique potentiel ainsi que l’image renvoyée aux clients de Pain Concept ont également été déterminants. La volonté de l’entreprise a ainsi été de mettre en place quelqu’un pour suivre la gestion de l’énergie. »

 

Quelles sont vos missions principales en tant que RE ?

B.D : « A l’heure actuelle le poste de référent énergie n’est pas encore tout à fait clairement défini et un certain nombre de plan d’actions est en cours. Ma mission principale consiste à suivre et relever des compteurs afin de cibler les zones les plus énergivores du site pour y réaliser des économies d’énergies. »

 

Quelles difficultés rencontrez-vous au quotidien ?

B.D : « Les difficultés que je rencontre au quotidien concerne tout ce qui est plus technique comme la mise en œuvre des actions et du suivi des économies d’énergie. Par exemple, savoir quel type d’échangeurs mettre en place par rapport au matériel disponible sur le marché pour nous apporter des économies d’énergies. Ou encore, quelle solution développer pour récupérer les calories d’une machine.»

 

Comment pourriez-vous résoudre ces difficultés ?

B.D : «  D’abord en profitant de l’aide de professionnels tels que l’ATEE et son réseau. Ensuite, l’accès à des webconférences sur des sujets techniques serait également bienvenu. Et surtout, j’aurais besoin  tout simplement d’avoir du temps et développer un poste clairement dédié  à la gestion de l’énergie avec des moyens associés. »